Post details

blog-image

La reprise à la barre du tribunal

Pourquoi reprendre une entreprise à la barre ? 

60 000 défaillances d’entreprise sont enregistrées chaque année en France. Parmi elles, plus de 15 000 entreprises dont l’activité n’est pas irrémédiablement compromise sont placées en redressement judiciaire ou en sauvegarde. Bien que rentables, plus des 2/3 de ces entreprises ne pourront faire face à leurs dettes, et seront à la recherche d’un repreneur dans les 6 à 18 mois.

La reprise à la barre : plus efficace que la reprise In Bonis 

Contrairement à une idée reçue, elle connaît une pérennité à 5 ans de l’ordre de 80%, contre 50% d’échecs sur les reprises classiques. Délais plus courts, prix de cession détaché de l’affect du vendeur, périmètre sur-mesure, passif majoritairement non repris, possibilité de se couper d’engagements clients intenables, complémentarité avec votre métier…