Post details

blog-image

Reprendre à la barre : 4 conseils pour maximiser vos chances de succès ! [1/4]

Même si vous êtes rompus aux acquisitions, vous devez savoir que la reprise d’entreprise à la barre n’est pas une acquisition comme les autres. Avec l’expérience, nous avons pu suivre de nombreux dossiers très différents dont certains ont été de très belles réussites, d’autres moins… Dans cette série d’articles, nous vous livrons les 4 conseils à suivre pour une reprise qui marche.

Conseil N°1 : Avoir du temps à consacrer à l’ « après »

Dans ce premier volet, nous allons aborder les quelques jours qui suivront la reprise à la barre. Ils sont primordiaux !

Là où l’on parle des 100 jours post acquisition pour les projets « In Bonis », il faut savoir que ce délai est divisé par 10 pour les cas de reprise à la barre du tribunal.

En effet, la société reprise a vécu une période troublée. Il est donc évident que la confiance de nombreux interlocuteurs doit être restaurée dans un temps très court.

Il faut donc impérativement pouvoir être présent, que ce soit avec les clients, les fournisseurs, les salariés et les partenaires de l’entreprise. Si vous vous engagez dans un projet de reprise à la barre il est indispensable de pouvoir vous assurer une disponibilité totale pendant les jours et les semaines qui suivent la reprise. C’est l’une des clés pour le succès de la reprise.

Si la cible est éloignée de votre lieu de vie, vous ne devrez pas vous épargner des séjours nombreux sur place. Il faut donc que vos autres affaires et votre vie personnelle vous permettent cette disponibilité.

C’est à ce prix que vous pourrez démontrer votre implication à tous vos interlocuteurs. Cette implication sera un gage de sérieux permettant de développer un cercle vertueux autour du redressement pérenne de l’activité.